Biodiversité2018-06-06T15:45:30+00:00

BIODIVERSITÉ

Notre engagement :

être une entreprise éco-responsable

Dans son travail au quotidien ainsi que dans ses investissements, Saint-Germain Paysage fait du développement durable une priorité. L’environnement est la raison d’être des entreprises du Paysage. Nous devons être exemplaires dans ce domaine et être force de propositions.

Saint-Germain Paysage s’engage pour la protection des habitats naturels, de la faune et de la flore en vous proposant plusieurs solutions en faveur de la biodiversité (bandes de friches, nichoirs, pierres de sel, ruches…) mais également l’utilisation de techniques alternatives (désherbage thermique, fleurissement naturel, paillage…).

Diversifier les haies :

Oubliez les haies composées d’une seule espèce, les haies d’aujourd’hui sont variées et colorées. Elles mélangent arbustes à fruits, arbustes à floraison printanière ou automnale et arbustes aux bois colorés durant l’hiver : un décor qui varie au gré des saisons. Cette diversité évite également la propagation des parasites et des maladies.

Paillage des plantations :
Il protège la terre et garde l’humidité au pied des végétaux , diminue la pousse des mauvaises herbes, limite les actions de désherbage chimique, limite les arrosages et apporte des nutriments au sol.

Héberger la petite faune des jardins :
Les oiseaux sont des chasseurs très actifs de nuisibles : placer les abris suspendus et des graines contre les murs ou dans les arbres permet de les faire venir. Le hérisson est très friand de limaces : il existe de petits habitats à installer au sol.
Les batraciens se nourrissent de vers, de limaces, d’insectes… : un petit bassin permet leur installation.

Avoir quelques ruches dans son jardin garantit une bonne pollinisation des fruits et légumes à fleurs. Mais attention à la règlementation ! Mettre en place des « habitats naturels » : tas de bois, souche d’arbre, petits fagots de tiges creuses, ou de rameaux épineux, murets de pierres sèches, tas de vielles pierres, briques, tuiles, sont le gîte idéal pour les insectes pollinisateurs.

Installer de petits potagers :
Un petit carré suffit, on ne parle pas de rendement mais juste du « plaisir à faire pousser et récolter »

Planter des arbres fruitiers :
Planter des variétés anciennes adaptées aux conditions locales est un lien fort avec la biodiversité : celles-ci résistant mieux aux maladies, ravageurs et ainsi produiront des fruits de meilleure qualité gustative !

Aménager une rocaille :
Facile à réussir, peu d’entretien et d’arrosage, 3 à 4 mois de fleurs, est favorable aux insectes pollinisateurs.

Créer une prairie fleurie :
Délimiter un massif, un pied d’arbre en prairie fleurie. Livrée à elle-même, de nombreux insectes viendront s’y installer !