Quelle magnifique métier que celui de jardinier paysagiste. Un métier intéressant et de passionné ! A travers cet article vous allez découvrir comment devenir jardinier paysagiste, quelles études faire, le salaire ainsi que les perspectives de carrière.

Comment devenir jardinier paysagiste ?

Les métiers du paysage vous intéresse, mais vous ne savez pas encore vers lequel vous tourner : Jardinier paysagiste, architecte paysagiste ou encore élagueur. Saint Germain Paysage, paysagiste à Bussy-Saint-Martin va répondre pour vous, à quelques questions afin de vous éclairer dans vos choix.

Le métier de Jardinier paysagiste

Le jardinier paysagiste doit être très polyvalent. En effet, ce dernier réalise aussi bien des opérations de création ou encore d’entretien d’espaces verts. Il doit alors maitriser une multitude de techniques afin de répondre au mieux à des taches tel que :

  • la préparation de sols (désherbage, terrassement),
  • L’engazonnement,
  • Reconnaitre, connaitre et planter des végétaux,
  • Installer différents types de clôtures ou de l’arrosage automatique,
  • Réalisé de la maçonnerie paysagère (bordures, dalles, allées pavées),
  • Tailler des arbres et des arbustes,
  • Assurer l’entretien des Espaces verts (tonte, ramassage de feuilles, désherbage, arrosage, …).

Les tâches demandées à un paysagiste sont donc très différentes les unes des autres. Un paysagiste doit également être prêt à travailler par tous les temps avec des tâches qui évolueront et s’adapteront au fil des saisons.

Les études nécessaires :

Pour intégrer une entreprise de paysagiste en tant que jardinier paysagiste, il vous faudra quelques diplômes :

  • BEP Jardins Espaces verts,
  • BEPA Aménagements de l’espace option travaux paysagers,
  • BP horticulture et pépinières,
  • BAC PROFESSIONNEL Aménagements paysagers.
  • CAPA Jardinier paysagiste

En Seine-et-Marne, un établissement permet d’accéder à ce type de formation, Le lycée agricole de Bougainville situé à BRIE-COMTE-ROBERT (77), d’autres établissements proposent également des formations en Ile de France comme à SAINT-GERMAIN-EN-LAYE (78) ou à PARIS (75).

A la suite de ces formations, d’autres études peuvent être suivies, elles permettront à terme de rejoindre d’autres postes au sein d’une entreprise de paysagistes.

Peut-on devenir paysagiste sans diplôme ?

Etre autodidacte dans le secteur du paysage est possible, mais cela reste malgré tout complexe. En effet, le paysagiste doit maitriser de nombreuses connaissances en termes de végétaux mais aussi de techniques d’aménagements ou d’entretien c’est pourquoi il est préférable d’avoir une expérience dans le domaine ou alors d’avoir réalisé une formation dans le domaine.

En cas de reconversion, des formations courtes existent pour les adultes et permettent d’accéder à ce métier avec un bagage conséquent.

Comment devenir un bon paysagiste ?

Pour devenir un bon paysagiste quelques bases sont primordiales :

  • La reconnaissance de végétaux,
  • La connaissance des végétaux,
  • Maitriser des méthodes de plantation et d’engazonnement,
  • Maitriser des méthodes d’entretien des Espaces verts,
  • Etre minutieux et aimer le travail soigné,
  • Avoir une bonne capacité d’adaptation,

Ensuite, la pratique et les années d’expérience permettront de devenir un bon paysagiste.

Jardinier Paysagiste – Salaire

Un jardinier paysagiste débute généralement sa carrière avec un salaire proche des 1480€ brut. Ce salaire peut alors varier selon le niveau est l’expérience. Un ouvrier paysagiste qualifié pourra alors avoir un salaire proche des 1530€ brut. Néanmoins de vous pourrez toujours évoluer dans votre métier au fil des années.

L’évolution du métier

Pour un paysagiste, les évolutions de carrière peuvent être nombreuses. Grâce à des formations complémentaires (CS maçonnerie, CS Entretien des golfs, …) ou encore avec plusieurs années d’expérience, il lui est possible de devenir Chef de Chantier.

Avec plusieurs années d’expérience et une formation en gestion et management, il est même de s’installer en tant que chef d’entreprise en créant sa propre entreprise.