Quand semer son gazon ?

paysagiste 77 semer du gazon

Entretien du parc de Rentilly

Chacun rêve de s’allonger dans une belle pelouse verte, mais pour cela, il faut l’entretenir, le désherber et tous les 10 ans refaire totalement sa pelouse. Attention, le gazon ne se sème pas n’importe quand et n’importe comment ; il convient de respecter certaines règles. Voici donc quelques conseils pour connaître la période idéale de semis, quel type de gazon choisir et comment procéder…

Quand et quel type de gazon semer ?

Le gazon se sème au printemps ou à l’automne. Lorsqu’il est semé à cette dernière période, il résiste beaucoup mieux à la sécheresse des mois d’été dès la première année car les graminées ont le temps de bien pousser avant l’hiver. La saison automnale est naturellement humide et l’arrosage ne sera pas indispensable pour sa levé. Il y a moins de mauvaises herbes par rapport au printemps. Le semis d’automne est de ce fait particulièrement recommandé, surtout dans les régions aux étés très chauds et très secs.

 

 

Concernant le type de gazon à semer, plusieurs particularités sont à prendre en considération :

  • si des enfants vont jouer au ballon sur la pelouse, il faut choisir le gazon “sport et jeux” ou le “rustique” qui supportent parfaitement le piétinement ;
  • si le moelleux est avant tout recherché, il faut prendre un gazon “ornement” qui aura une herbe fine et dense ;
  • si la tonte n’est pas une activité appréciée, il faut opter pour un gazon “midi ou terrains secs” ou “ornement” dont la croissance est lente ;
  • si un tapis vert bien dense est désiré rapidement, il faut au contraire privilégier un gazon à croissance rapide comme le gazon “sport et jeux” ;
  • si le sol est lourd, c’est un gazon “de regarnissage” ou “sport et jeux” qui convient, tandis qu’un sol léger accueillera un gazon “midi ou terrains secs” ;
  • si la région habitée connaît des étés secs et des interdictions fréquentes d’arroser, il faut opter pour le gazon “midi ou terrains secs” ;
  • et si le jardin est très ombragé, il existe un gazon “spécial ombre” parfaitement adapté.

Comment faire pour semer son gazon ?

Avant de semer son gazon, il faut prévoir deux week-end de travail (un pour préparer le terrain et affiner la terre, puis l’autre pour le semis) et 30 à 50 grammes de graines par mètre carré (soit 3 à 5 kg par are) selon le type de gazon choisi.

La première étape consiste à désherber manuellement. Il faut alors attendre 15 jours à 1 mois pour de nouveaux supprimer les mauvaises herbes.

L’étape suivante consiste donc à préparer le sol. Il faut délimiter la surface à engazonner avec du ruban de chantier ou de la ficelle. Puis la terre doit être bêchée en profondeur (de la hauteur d’un fer de bêche au minimum). Les mottes doivent être brisées sans trop affiner la terre et il faut ôter le plus possible de cailloux. Si vous êtes équipé vous pouvez utiliser une fraise. Il faut ensuite enrichir le sol avec un engrais complet pour gazon ou un apport de compost de 5 kg par mètre carré.

Après avoir préparé le sol, juste avant de semer, il faut affiner la terre avec une griffe et l’aplanir avec un râteau. Il faut tasser ensuite légèrement sa surface avec un rouleau afin de vérifier que le sol soit parfaitement aplani.

Vient alors le moment de semer le gazon. Il faut pour cela préparer des bandes ou carré de 25 à 100m2, peser votre gazon et remplir le semoir ou le sceau avec la quantité de graines nécessaire pour chaque bande et renouveler l’opération aussi souvent que nécessaire pour recouvrir toute la surface.

Lorsque la pelouse est finie de semer, il faut ratisser très légèrement pour enfouir les graines superficiellement et tasser ensuite avec le rouleau (dans un sens une fois puis perpendiculairement l’autre fois). Au printemps, il faudra ensuite arroser en pluie fine et maintenir humide jusqu’à ce que les brins d’herbe apparaissent.

Pour l’entretien, vous pouvez mettre en place un robot de tonte. La première tonte sera alors à faire quand les brins d’herbe seront hauts de près de 10 centimètres. La hauteur de coupe devra être entre 5 et 6 centimètres et il faudra rouler après la tonte pour renforcer l’enracinement.

2018-12-18T10:50:58+00:0013 juillet, 2018|